Le défi des bâtisseurs.

Portrait de Maître d'Œuvre : 6 - Jean Hültz

Jean Hültz, originaire de Cologne, a dirigé le chantier de Strasbourg de 1419 à 1449. Il va réaliser la flèche de couronnement de la Tour Nord; une réalisation qui sera considérée plus tard comme la “huitième merveille du monde”.

La règle générale des bâtisseurs, selon laquelle on ne devait pas modifier arbitrairement les édifices commencés dont on prenait charge, ne se laissa pas appliquer au cas de Hültz. Celui-ci avait déjà travaillé en tant que parlier aux côtés d'Ulrich d'Ensingen. Son style et sa technique tendent à prouver qu'il a dû apprendre son métier dans l'entourage de la famille des Parler, probablement à Prague. Son élection en tant que maître d'oeuvre de l'Oeuvre Notre Dame ne fut donc pas une surprise.

Hültz conçoit la suite de la tour en faisant preuve d'un grand talent et d'une créativité très individuelle. Son style et son idée de construction d'une flèche en escaliers sont radicalement nouveaux et divergent fortement des plans originaux. Malgré cette manière d'architecture forte et originale, il ne parvient pas à entraîner un grand nombre de ses successeurs sur ses traces.

Son langage architectural restera d'exception, et en déroutera plus d'un à sa suite. Avec l'achèvement de la la flèche en 1339, soit 10 ans avant sa mort Jean Hültz est entré dans les livres d'Histoire de l'art comme le grand génie de la flèche en escaliers.